La crypte de la Reine Frédégonde

TRÉSORS & INVESTIGATIONS

Chroniques des plus énigmatiques trésors

Dominique Jongbloed

Dominique JONGBLOED est un aventurier de longue date, explorateur mais aussi chasseurs de trésors à ses heures, de cités perdues et de reliques légendaires.

Depuis 1985 il parcourt le monde à la recherche de trésors divers, engloutis ou enfouis, historiques ou mythiques. Il initie actuellement la création du musée de l’exploration et de l’histoire des civilisations : Explorigines, où seront entreposés ses travaux et artefacts découverts !

Aujourd’hui :

La crypte de la Reine Frédégonde

C’est Grégoire de Tour, historien de son état, qui nous révèle la reine mérovingienne Frédégonde (545-597).

Avec la reine Brunehilde (Brunehaut), elle est l’une des protagonistes essentiels de la longue période de guerres entre rois francs, commencée en 570 et achevée en 613 par la victoire de son fils Clotaire II.

Dès sa montée sur le trône, aux côtés de Chilpéric, elle fit aménager pour ses derniers jours une crypte secrète en forêt de Brotonne (en France, à l’ouest de Rouen), non loin de son palais aujourd’hui disparu. Dans cette crypte, elle y entassait tous ses trésors.

Dominique JONGBLOED - Abbaye Saint-Germain-des-Prés

L’on ne sait où se trouve aujourd’hui ce caveau mais l’on sait que Frédégonde fut enterrée dans l’église Saint Vincent, rebaptisée depuis l’abbaye de Saint Germain des Prés. L’abbaye est une ancienne abbaye de Paris, située dans l’actuel VIe arrondissement. Elle fut fondée sous le règne de Childebert Ier.

Fermée durant la Révolution, elle n’a pas été rétablie par la suite. Depuis le Concordat de 1801, son abbatiale, la plus ancienne des grandes églises de Paris, sert d’église paroissiale (église Saint-Germain-des-Prés).

La dalle funéraire de Frédégonde, faite de pierre de liais, mosaïque de marbre, porphyre et serpentine et filets de cuivre, qui recouvrait sa tombe, a été par la suite transportée à la basilique Saint-Denis (93).

Il est possible que les décorations de la dalle dissimulent un plan d’accès à la crypte mais sans aucune photo rapprochée de la dalle, pour juger ou pour l’étudier de près, je ne puis en dire plus sur l’éventuelle possibilité d’une sorte de carte au trésor ou d’un message codé intégré.

Toujours est-il que le visage de la reine est effacé et cela reste un mystère : est-ce du au temps passé ou bien est-ce une précaution tardive ?

Dominique JONGBLOED - Abbaye Saint-Germain-des-Prés

La crypte, pour l’instant, n’a pas été retrouvée bien que l’on sache approximativement où se situait son palais. Un mystère de plus à résoudre pour les chasseurs de trésors avec, à la clé, peut être, un fabuleux trésor !

Retrouvez cette fabuleuse histoire dans l’ouvrage « Tout l’Or du Monde », de Dominique JONGBLOED, paru aux éditions Sylvius – Collection Terres d’Aventures.
Dominique Jongbloed : www.dominiquejongbloed.org

Dominique JongbloedSite officiel de Dominique JONGBLOED
www.dominiquejongbloed.org
Toutes les illustrations présentes sur le site officiel de Dominique JONGBLOED sont la propriété exclusive de Dominique JONGBLOED. Pour les autres, les droits sont réservés pour tous pays…

Crédit textes et images : Dominique Jongbloed

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce blog est dofollow !