Ne ratez pas
Accueil » Généralités » Chasseurs de trésors & Aventure » Trésors & Investigations » Le trésor du Château de Roquemaure (30) dans le Gard

Le trésor du Château de Roquemaure (30) dans le Gard

TRÉSORS & INVESTIGATIONS

Chroniques des plus énigmatiques trésors

Dominique Jongbloed

Dominique JONGBLOED est un aventurier de longue date, explorateur mais aussi chasseurs de trésors à ses heures, de cités perdues et de reliques légendaires.

Depuis 1985 il parcourt le monde à la recherche de trésors divers, engloutis ou enfouis, historiques ou mythiques. Il initie actuellement la création du musée de l’exploration et de l’histoire des civilisations : Explorigines, où seront entreposés ses travaux et artefacts découverts !

Aujourd’hui :

Le trésor du Château de Roquemaure (30) dans le Gard

Le trésor du Château de Roquemaure (30) dans le Gard - Dominique JongbloedEn route pour la Guyenne, le pape, fatigué, voulut s’arrêter dans la puissante citadelle du château de Roquemaure, dans le Gard (30), en France, (on ignore pour quel motif mais une brusque maladie est envisagée) où il arriva le 9 Avril 1314.

La chronique précise ensuite que son état de santé s’aggrava brusquement dans la nuit et que ses deux neveux le veillèrent pieusement. Dans la dernière semaine du mois, se trouvant à l’agonie, il mourut, le 20 Avril, au sein du château.

Dès sa mort annoncée, une querelle s’empara des deux hommes qui ameutèrent alors leurs hommes d’armes respectifs et se battirent l’un contre l’autre dans un affrontement sanglant au cours duquel beaucoup de soldats périrent. Il s’agissait en fait pour les deux neveux, à défaut d’un accord de partage, de s’emparer – chacun pour soi – de la cassette du pape Clément V, dissimulée quelque part dans ses affaires ou dans les murs du château, par quelque serviteur dévoué.

Pendant qu’ils se battaient, certains serviteurs du château pillèrent tout ce qu’ils purent trouver comme étant de valeur puis disparurent dans la nature. Au cours de la bataille un candélabre se renversa sur le catafalque du défunt.

Personne n’y prêta attention dans la pagaille et le corps du Pape se consuma de moitié. Ainsi, post-mortem, il connut en partie le sort infligé à ses victimes, les dignitaires de l’Ordre du Temple. La prophétie du grand maître, Jacques de Molay, s’accomplit comme il l’avait prédit. Il était ainsi dit que même mort, Clément V ne connaîtrait pas le repos. Il fut inhumé, en Août 1359, dans la collégiale d’Uzeste.

En 1577, les Huguenots pillèrent, profanèrent, et détruisirent son tombeau. Ils brûlèrent une seconde fois les restes du pape dans ses ornements pontificaux et ils s’acharnèrent sur son gisant, dont ils mutilèrent le visage.

Le trésor du Château de Roquemaure (30) dans le Gard - Dominique JongbloedAu bout de cette bataille pour la fortune de leur oncle, les deux neveux se neutralisèrent finalement dans l’affrontement, si bien que la cassette demeura introuvable et resta ainsi dans sa cachette.

L’on peut croire aisément qu’elle y est encore, vu que personne n’a déclaré l’avoir retrouvée depuis. De ce fait, personne, en tant que descendant de la famille de Clément V, ne profita des richesses qu’elle contenait.

Ce fait intrigue depuis toujours les historiens qui recherchent sans succès la trace de cette fortune. Par ailleurs, Jean XXII, successeur de Clément V, revendiqua ce trésor et fit rechercher en vain la cassette. On peut le comprendre : Clément V n’avait laissé, lors de son décès, que soixante dix mille florins dans les caisses du trésor pontifical.

L’analyse du testament du pape Clément V, écrit en 1312, fait état de l’existence d’une somme de 600.000 florins d’or qui jusqu’à présent est demeurée introuvable. Est-elle dans la cassette cachée par lui quelque part dans le château ?

Pour le savoir une exploration du château de Roquemaure s’avérerait nécessaire, mais avec l’endroit classé monument historique il parait difficile à un chasseur de trésors d’y accéder (légalement) …

Fort probablement détournée de la trésorerie des Etats Pontificaux ou récupérée « bon an mal an » sur le trésor du Temple, cette somme est peut être encore dissimulée dans l’une des pièces secrètes du château de Roquemaure, où il décéda, ou dans celui de Villandraut, sa propriété personnelle, qui se situe dans la commune du même nom, dans le département français de la Gironde (33).

Ce dernier édifice est bâti sur un ensemble complexe de souterrains. Voilà un endroit idéal pour y cacher pareille somme ! Voilà un endroit idéal aussi pour y user sa « poêle », comme dirait tout chasseur de trésors.

Retrouvez cette fabuleuse histoire dans l’ouvrage « Tout l’Or du Monde », de Dominique JONGBLOED, paru aux éditions Terres d’Aventures.

Dominique Jongbloed : www.dominiquejongbloed.org

Dominique JongbloedSite officiel de Dominique JONGBLOED
www.dominiquejongbloed.org
Toutes les illustrations présentes sur le site officiel de Dominique JONGBLOED sont la propriété exclusive de Dominique JONGBLOED. Pour les autres, les droits sont réservés pour tous pays…

Crédit textes et images : Dominique Jongbloed
Ce blog est dofollow !