Ne ratez pas
Accueil » Boutique » Livres » Autres livres

Autres livres

Histoire, aventures, curiosités, des livres souvent incontournables recommandés aux passionnés…

Titre Auteur Parution Détails
On ne vit pas au sommet – Chroniques de montagne de Jean-michel Asselin 9 mars 2017
Présentation de l’éditeur :
Que mange-t-on sur le toit du monde ? Comment bivouaquer au fond d’une crevasse ? L’altitude est-elle aphrodisiaque ? Comment rater un sommet à cause d’une paire de chaussettes ? Où rencontrer un yéti ? Quel est le plus beau moment qu’un alpiniste puisse vivre ?… À travers de courtes chroniques, souvent drôles, parfois émouvantes, Jean-Michel Asselin dépeint les coulisses de cette montagne qu’il aime, loin des clichés habituels de l’héroïsme et du drame.

Biographie de l’auteur :
Journaliste depuis 1976, Jean-Michel Asselin a été successivement rédacteur en chef de Montagnes Magazine, de Vertical et de la revue Alpinisme et Randonnée. Passionné d’alpinisme, il a gravi des sommets sur tous les continents et est l’auteur de nombreux récits de montagne. Il anime chaque semaine l’émission Passion Montagne sur France Bleu.

Une femme à la mer ! Aventures de femmes naufragées Marie-Ève Sténuit 9 février 2017
Présentation du livre :
Les femmes et les enfants d’abord ! a-t-on coutume de dire. Un bel adage que les statistiques viennent allègrement contredire : les chiffres montrent même qu’en cas de naufrage, les femmes ont toujours constitué le groupe qui payait le plus lourd tribut à la mer ! Du XVIe au XIXe siècle, de l’Atlantique au Pacifique en passant par la Manche, la Méditerranée et l’océan Indien, découvrez les les aventures et mésaventures maritimes de ces figures féminines aux destinées tantôt heureuses tantôt tragiques.Des femmes au cœur de la tempête, héroïnes malgré elles pour les plus chanceuses, victimes de l’océan pour les moins fortunées…
Sur tous les terrains du monde Charles Hedrich 10 novembre 2016
Présentation du livre :
A 45 ans, Charles Hedrich décide de plaquer sa vie de chef d’entreprise pour vivre la grande aventure. Du Paris-Dakar au Vendée-Globe, de l’ascension de l’Everest à la traversée de l’Atlantique à la rame, il s’est fixé un incroyable objectif : relever un à un tous les défis de sport aventure du monde ! Un récit extraordinaire dans lequel se succèdent sans relâche les formidables exploits sportifs d’un homme à la volonté de fer.Biographie de l’auteur :
Charles Hedrich est un aventurier né le 3 mars 1958 à Lyon. Véritable Hercule des temps modernes, il s’illustre depuis plus de quinze ans par les nombreux exploits sportifs qu’il a accomplis aux quatre coins du globe.
Tour de France des villes incomprises Vincent Noyoux 14 avril 2016
Présentation de l’éditeur
Foin d’exotisme facile ! Place à l’endotisme. Bienvenue en France, terre d’aventure. Bienvenue dans des villes dont vous n’avez jamais entendu parler. Bienvenue en rase campagne, bienvenue en zone pavillonnaire, bienvenue en lointaine banlieue. Mulhouse, Vesoul, Guéret, Cholet, Vierzon, Cergy, Saint-Nazaire, la vallée de la Fensch, Verdun, Maubeuge, Châtel-Guyon et Draguignan… Embarquez pour un tour de France des villes qui ne font pas rêver mais gagnent à être connues !Biographie de l’auteur
Grand voyageur, écrivain et journaliste, Vincent Noyoux est né à Paris en 1976. Reporter indépendant, il est l’auteur de nombreux guides touristiques chez Gallimard ainsi que de deux essais remarqués sur le voyage et l’aventure.
Femmes pirates : Les écumeuses des mers Marie-Eve Sténuit 19 février 2015
Extrait :
ALFHILD DE GOTLAND – LA MÉTAMORPHOSE D’UNE PRINCESSE
Rapides et silencieux, les navires effilés d’Alfhild courent sur leur erre. Dans un léger chuintement, les coques de chêne à fond plat se posent en douceur sur le rivage où vient mourir la forêt. Les équipages sautent dans l’eau glacée. En un élan conjugué, ils halent les embarcations à sec. Ils sont adroits. Ils ont l’habitude.
Cette nuit, on couchera à terre dans ce fjord étroit et profond de Finlande bien abrité du vent et des terreurs océanes. La veille, on a passé la nuit en mer : on a mouillé les ancres de bois, attaché les navires ensemble, on s’est serré dans les hudfats, les grands sacs de cuir fourrés dans lesquels on a aussi rangé les armes. Tout le monde a mal dormi, tenu en éveil par la crainte des ténèbres et la peur des monstres marins (seraient-ils vraiment écartés par la magie des figures de proue ?). Alfhild est heureuse de n’avoir pas à imposer la même épreuve à ses compagnons ce soir.
Les guerriers amarrent aux pins les bateaux échoués. D’autres débarquent les tentes et les chaudrons de fer. D’autres encore ramassent du bois et allument de grands feux. Une suave odeur de résine brûlée se répand. Bientôt s’y mêle le fumet de la viande et des pommes qui mijotent ensemble. Ce soir on mangera chaud et quelques rasades de bière feront oublier le poisson séché de la veille, si dur qu’il a fallu le tremper dans l’eau froide pour en venir à bout. Enfin, toutes tâches accomplies, on s’assied autour des foyers, le casque à ses côtés.
Alfhild, d’un coup d’oeil circulaire, examine ses marins. Singulier équipage, composé en majorité de femmes qu’elle a choisies elle-même, une à une. Elle n’a jamais eu à se plaindre de ses recrues, habituées à naviguer depuis l’enfance dans ce pays d’eau et de bois où les fleuves transforment en dentelle les terres de mousse et de lichen et dont la mer achève de déchiqueter les côtes ; elle est satisfaite, ses femmes font honneur à l’idéal viking, un peuple de guerriers et de marins endurcis par un climat où ne survivent pas les faibles, un peuple qui rend hommage à des dieux sanguinaires, un peuple, aussi, habitué à évoluer dans le drame et la violence.
À peine les flammes commencent-elles à réchauffer les membres engourdis et la viande de renne à apaiser la faim, que les guetteurs signalent l’arrivée de navires inconnus. Une flotte hésite à l’entrée du fjord. En Scandinavie en ce temps-là, tout étranger est un ennemi potentiel, aussi Alfhild, oubliant le festin, veut-elle se donner l’avantage de l’attaque. Surtout, ne pas se laisser piéger dans le resserrement du golfe. Tout se passe très vite. Les amarres sont larguées, les navires sont poussés à l’eau et, à grands coups de rames, les équipages se jettent en mer à la rencontre des nouveaux venus dans l’espoir que ce repas troublé sera compensé par quelque nouvelle prise.Présentation de l’éditeur :
«Barbe rousse, barbe noire et jambe de bois, oreille percée, gueule balafrée, telle est l’image populaire de la piraterie dans l’inconscient collectif. Un imaginaire nourri d’une exubérante iconographie, d’une impressionnante filmographie et d’une non moins abondante littérature en tout genre. Mais la piraterie présente également un autre visage. Un visage féminin qui n’en est pas plus tendre. Voici l’histoire de quelques-unes d’entre elles.»
Loin des stéréotypes, le rôle des femmes en piraterie ne s’est pas toujours limité au «repos du guerrier», bien au contraire… Embarquez aux côtés des écumeuses des mers, ces femmes pirates éprises de liberté et prêtes à défier l’humanité tout entière, et découvrez les destins extraordinaires de ces filles de l’ombre, parfois travesties, souvent impitoyables et toujours aventureuses, qui surent s’imposer dans l’univers essentiellement masculin de la flibuste.L’auteur :
Marie-Ève Sténuit est née à Bruxelles en 1955. Historienne de l’art et archéologue, elle pratique l’archéologie sous-marine et participe à des fouilles terrestres au Proche-Orient. Elle partage le reste de son temps entre la Belgique et l’Indonésie. Elle est l’auteur de plusieurs romans remarqués, notamment Les frères Y, publié au Castor Astral en 2005 et réédité en 2015.
A table avec les pirates Marine Bianchi (Auteur), Poline Harbali (Illustrations), Jorge Iberlucea (Photographies) 6 novembre 2014
Présentation de l’éditeur
Une cuisine exotique au parfum d’aventure, c’est ce que propose ce livre atypique dans lequel chaque recette est un voyage… De l’incontournable poulet boucané à la langouste grillée, en passant par l’ananas rôti au gingembre et des cocktails à base de rhum, découvrez 15 recettes savoureuses, faciles à réaliser, accompagnées de nombreuses variantes et de véritables histoires de pirate pour plonger dans l’univers de la flibuste.
Narcoses Francis Le Guen 5 septembre 2012
Présentation de l’éditeur : Carnets de plongée est une collection de livres inspirée de la série télévisée culte des passionnés du monde subaquatique. Des récits courts, fondés sur le vécu. Frissons garantis à la lecture des aventures des plus grands plongeurs, d’aujourd’hui et d’hier, et des anecdotes les plus étonnantes ! Francis Le Guen nous entraîne dans les abysses, terrestres et marins. Un voyage initiatique aux quatre coins de la planète bleue: Mexique, Indonésie, Maldives, Bahamas, Egypte, mais aussi Allemagne et Bretagne… A partir de son expérience sur les tournages, ou de celle d’autres explorateurs, il nous attire dans les fonds marins, les grottes et puits sans fond, les vortex et tourbillons. Expérimentées par tous les plongeurs, quel que soit leur niveau ou leur condition physique, les narcoses peuvent se traduire par une sensation d’ivresse, une euphorie générale ou au contraire une crise d’angoisse, des troubles de la vision. Tous les ingrédients pour transformer une plongée simple et sans difficulté initiale en une aventure épique et parfois dangereuse ou tragique. Narcoses est un voyage intérieur, le récit d’une initiation. En profondeur…
Biographie de l’auteur : Francis Le Guen pratique la plongée sous-marine depuis 40 ans sous toutes les latitudes en eau douce et salée, dans les grottes et les rivières souterraines, où il a battu plusieurs records mondiaux. Photo-journaliste, réalisateur de films, fondateur des magazines Plongeurs International et Plongeur.com, chroniqueur pour la presse et la télévision, il est également auteur et animateur de plusieurs séries i révisées sur les thèmes de l’eau, la nature et l’aventure passionné est surtout et avant tout un conteur.
Le méridien de Paris : Une randonnée à travers l’Histoire Philip Frericks 17 avril 2009
Présentation de l’éditeur : Vous avez entre les mains un guide de randonnée. À moins que ce ne soit un livre d’Histoire. Ou peut-être les deux à la fois… François Arago, le génial astronome et géomètre, avait calculé et cartographié le passage du méridien zéro à travers Paris ; plus de 100 ans après sa mort, la municipalité voulut célébrer la mémoire du savant en confiant à un artiste la création d’une oeuvre qui jalonnerait la ligne imaginaire. C’est alors qu’intervient notre auteur : remontant le parcours des 135 médaillons Arago, Philip Freriks tombe amoureux des lieux, des secrets, des images de l’Histoire qui se bousculent au coin des rues ou des jardins : de Marie de Médicis à François Mitterrand, de Mata-Hari à Hemingway, ces lieux chargés de mémoire ressuscitent leurs héros et nous font partager l’émotion de ce riche passé. Le Méridien de Paris vous propose ainsi de traverser Paris à la recherche de 135 médaillons incrustés dans la pierre ou le macadam, qui voisinent des dizaines de lieux historiques ; une quête pas toujours évidente, mais tellement passionnante. Quelques plans pour se retrouver, quelques belles histoires à lire et à se raconter à l’angle d’une vieille maison, vous voilà transformé en historien-randonneur chez qui ce jeu de piste unique saura raviver les délices de la découverte… et répandre les parfums du temps passé !
Ce blog est dofollow !