Accueil » Chasses au trésor » A la recherche du trésor enfoui, sur les traces d’explorateurs du 19e siècle

A la recherche du trésor enfoui, sur les traces d’explorateurs du 19e siècle

A la recherche du trésor enfoui - PornicL’association « Jeux en Retz : Trésors et Mystères » (J.R.T.M.) vous convie à sa prochaine manifestation, une chasse au trésor dans la commune de Pornic (Ville haute/Noëveillard) au temps des archéologues/explorateurs du 19e siècle, le samedi 17 septembre prochain, à partir de 12h30 (avec votre pique-nique), au départ des cours du Château de Pornic, dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine.

La fin de cette chasse au trésor intitulée A la recherche du trésor enfoui, sur les traces d’explorateurs du 19e siècle, est prévue au plus tard à 18h.

Plongez dans l’univers d’aventuriers explorateurs de la fin du 19e siècle, en vous prenant pour Indiana Jones et rechercher le butin des vikings enfoui sur notre territoire, tout en découvrant les richesses d’antan de la cité pornicaise.

A la recherche du trésor enfoui Mélanie de Lusignan et Ida PfeifferChef d’expédition, archéologue, géographe, paléontologue, photographe officiel ou illustrateur, ou encore naturaliste et ethnologue; les membres de votre expédition devront regorger de perspicacité pour retrouver ce trésor avant vos adversaires.

Le nom des 12 équipes d’expédition sera à choisir dans la liste des explorateurs suivants : Louis-Gustave BINGER, Gabriel BONVALOT, Jean-Baptiste CHARCOT, Georges CLARAZ, Jules-Léon DUBREUIL de RHINS, Henri DUVEYRIER, Fernand FOUREAU, Emile GENTIL, Alfred GRANDIDIER, Gustave LE BON, Henry MORTON STANLEY, Pierre SAVORGNAN de BRAZZA et Marcel TREICH-LAPLENE.

A la recherche du trésor enfoui Mélanie de Lusignan et Ida PfeifferLes frais de participation sont fixés à 10 euros par personne (5 euros pour les enfants de 10 à 17 ans). Ce jeu est déconseillé au moins de 10 ans.

Les inscriptions sont lancées dans la limite des places disponibles. Attention : le nombre de participants est limité (12 équipes de 8 explorateurs au maximum).

Avant de vous inscrire, il vous convient de constituer préalablement votre équipe, de 6 à 8 personnes (si vous n’êtes pas assez, faites-le nous savoir pour vous mettre en contact avec d’autres personnes cherchant à constituer une équipe) et de prévoir de vous costumer en corrélation avec le thème de notre manifestation.

A la recherche du trésor enfoui - PornicAu moment de votre inscription, il faudra nous préciser les nom, prénom, date de naissance, adresse et téléphone, et éventuellement adresse mail de chacun des membres de votre équipe.

La fée Mélusine, présidente de J.R.T.M.

Contact :
Florence Forni par téléphone au 06 61 85 95 26
ou par mail : jeuxenretz@voila.fr

Texte de présentation :

Pornic, le 10 août 1890,

Incroyable, toutes mes investigations tendent à confirmer la présence dans la cité pornicaise d’un trésor enseveli par des vikings, au Xe siècle, avant leur fuite de notre territoire. C’est grâce à l’une de mes connaissances, le photographe Séraphin-Médéric Mieusement, que j’ai pu collecter les informations nécessaires. Il a rassemblé les notes, cartes, indices ou croquis laissés par deux archéologues, le dessinateur Olivier de Blocquel de Croix, baron de Wismes, et son ami l’artiste peintre Félix Thomas, à travers leurs carnets d’expédition. Ces deux hommes auraient découvert fortuitement sur Pornic ce qui semble être un trésor caché par les hommes d’Inconus ou Incon, chef des Vikings de Bretagne, vers 937. Le chroniqueur et chanoine Flodoard de Reims rapporte dans ses Annales tous les événements dont il a été témoin, notamment la terreur semée sur leur passage par ces hommes du nord, faisant main basse sur l’argent, les joyaux et trésors des édifices religieux. Ces annales franques nous précisent qu’Incon, dont le centre du pouvoir était Nantes, a dû faire face, à partir de 936, à la contre-offensive victorieuse du vigoureux et intrépide Alain, surnommé Barbe-Torte, et des Bretons revenus d’Angleterre. Elle s’acheva par la reconquête de la cité et l’expulsion des scandinaves en 937. Si les Normands d’Incon, dispersés dans toute la Bretagne, ont abandonné leur forteresse, ils auraient eu le temps de dissimuler une partie de leur butin lors de leur fuite en 938.

Félix Thomas et Olivier de Wismes sont décédés en emportant dans leur tombe le secret de l’emplacement exact de cette étonnante découverte restée dissimulée délibérément par ces derniers. Toutefois nos deux aventuriers nous ont laissés quelques pistes pour le dénicher malgré son enfouissement. Venez me rejoindre dans cette mystérieuse chasse au trésor le 17 septembre prochain afin d’explorer les lieux.

Mélanie de Lusignan, alias Mélusine

Crédit image et présentation : association « Jeux en Retz : Trésors et Mystères » (J.R.T.M.)

Laisser une réponse