Accueil » Généralités » Je ne crois pas en l’avenir des applications iPhone, Android (ou autre) pour les chasses au trésor

Je ne crois pas en l’avenir des applications iPhone, Android (ou autre) pour les chasses au trésor

Un petit billet d’humeur sous un titre provocateur, mais je ne crois pas en l’avenir des applications iPhone, Android, Windows 8, Blackberry (ou autre) pour les chasses au trésor.

Et le discours dépasse le champ des chasses au trésor.

MenottesVieux développeur, et surtout vieux développeur Web, j’ai toujours soutenu et prêché pour les applications ouvertes.
Ais-je besoin d’une application propriétaire sur Blackberry, mon iPhone, mon Windows ou mon Android pour consulter la météo ou les dernières nouvelles ?

A l’époque de mes débuts dans le domaine Web, j’étais déjà fatigué par l’installation de programmes pour PC Windows, pour Mac (et j’oublie volontairement les plateformes Unix), leurs mises à jours coûteuses en temps (et parfois en francs, à l’époque)… J’étais déjà un fervent promoteur des applications Web, des applications ouvertes, basées sur un client universel (le navigateur), ouvertes à tout système d’exploitation (et la situation actuelle me conforte dans mes idées).

Mais je note qu’avec le développement des smartphones, on me ressert la même soupe. Je suis las des mises à jour de ma foule d’applications Android, qui auraient si bien fait l’objet d’un site Web (sans mise à jour, sans installation…) Tout cela alors que les navigateurs se présentent chaque jour comme un support plus puissant (basé sur les évolutions de la sphère HTML).

J’ai bien compris les enjeux économiques de cet engouement pour les applications propriétaires (entendez par là liées à un système d’exploitation), et je souhaite belle vie aux sociétés spécialisées, mais je pense que je serai le témoin du jour où ces mêmes sociétés feront le portage de leurs applications sur un support full Web… Ce n’est pas affaire de Devin 😉

Pour en revenir au propos initial et au titre de ce billet, combien d’applications de type chasse au trésor ont besoin d’une application dédiée et ne se sentiraient pas à l’aise sur un support Web, accessible sur toutes les plateformes (PC, tablettes, smartphones…) sans soucis d’installation, de mise à jour et sans écarter un grand nombre de joueurs ?

Bien sûr, les applications demandant certaines fonctionnalités particulières ne sont pas visées par ce billet d’humeur (mais qui sait, le Web évolue tellement).

Je suis curieux de lire votre point de vue.

5 plusieurs commentaires

  1. Bonjour ChAT,je comprends ton point de vue. C’est un vieux débat pour lequel html5 devrait apporter des réponses. Mais il faut reconnaître à ces applications quelques petits avantages techniques : accès facile à la caméra (pour la Réalité Augmentée…), au GPS, à l’accéléromètre (pour afficher une ergonomie différente en mode paysage et en mode portrait…) et j’en oublie encore.
    Maintenant, rapporté aux chasses au trésor, et si la chasse ne se contente que d’un simple « texte + image ou vidéo », effectivement pas besoin d’application dédiée et le seul avantage d’en faire une est la possibilité de facturation de cette application (un peu à la manière d’un livre).
    Amitiés

  2. blank

    Bien le bonjour,
    Entièrement d’accord avec vous. Je vois d’un mauvais oeil la surabondance de technologies propriétaires qui remplissent toute la même fonction. Perte de temps et d’énergie; tout ça pour préserver des intérêts économiques dont nous ne voyons hélas que trop peu les fruits en tant qu’acteurs secondaires.
    Je m’oriente désormais complètement sur le Web pour les raisons que vous évoquez et parce-qu’il me parait mûr pour faire son grand retour.

  3. blank

    Je viens de lire que seuls 7 millions de Français chargent des applications sur smartphone, ce qui est relativement peu.
    Rapporté au nombre de personnes potentiellement intéressées par une chasse au trésor « locale » (organisée par une collectivité locale par exemple), en tenant compte du coût de développement d’une application sur Smartphone (et encore plus sur différentes plateformes) et de sa durée de vie, je crois qu’il n’y a pas photo… Bon souvent, ce sont nos impôts qui financent ce genre de projets…

Laisser une réponse