Accueil » La Chouette d'Or » Les énigmes » La Chouette d’Or – Stèle est notre bon plaisir

La Chouette d’Or – Stèle est notre bon plaisir

Un lecteur passionné de cette chasse au trésor, G. M., nous propose et nous fait partager une série de contributions au sujet de la Chouette d’Or : analyses, décryptages, hypothèses…

 

Chouette - Lunettes

Voici sa nouvelle contribution.

STÈLE EST NOTRE BON PLAISIR.

Parmi les trois derniers repères importants, nous avons une stèle, en périphérie (« pas ») d’une forêt.
C’est la destination de la deuxième flèche tirée par Apollon, depuis le deuxième « là » (« où l’aigle a imprimé la marque de ses serres dans le sable ») donnée dans l’énigme 420 par :
« Hâte-toi de trouver la flèche », avec :
Te-toi(44)= et ce(8) pas(36)
De la ha(9) tro(53)uver(66) flêche(39)=De là tire(52)à(1),9+66+39= De là tire à cette(53) stèle(61)
Au total : « De là, tire à cette stèle et ce pas ».

Concernant cette énigme 420, Max en donne une confirmation, dans la synthèse du Figaro-magazine avec :
« Il n’y a qu’une seule flèche à l’endroit où il faut la trouver », soit :
n(14) qu(38), seule(62) =114= cette(53) stèle(61)
Soit : « Il y a cette stèle à l’endroit, là où il faut trouver une flèche »
Nous pourrions ajouter la fin de la parodie de la chanson du curé de Max :
« Avec les pistes à succès », précédant :
« Car les banquises, ça n’vaut pas Claude Francouè » (avec le nom de la personne de cette stèle déjà donné)
« Les(36) pistes(88) »= à(1) cette(53)stèle(61) de(9)
« à(1) suc(43)cés »= un(35) dé(9)cés .
Soit : A cette stèle de un décès .

G.M.

Laisser une réponse