Accueil » Actualités » Interview de Poséïdon

Interview de Poséïdon

Poséïdon a gentiment accepté une interview, qui se révèle pleine de surprises.

Poséïdon


ChAT :

Bonjour Poséïdon, nous avons fait ta connaissance avec la parution des énigmes des smileys, très axées sur l’univers des énigmes de Sam Dalmas et tu nous proposes actuellement un défi, basé sur le système solaire. J’avais envie de t’interviewer pour en savoir un peu plus…

Il y a quelques mois, nous ne te connaissions pas. Aujourd’hui, tu agites régulièrement le monde des chasses au trésor avec tes énigmes, puis ton défi, et tu sembles y prendre plaisir. Comment t’est venue cette envie et pourquoi ?

Poséïdon :

Bonjour ChAT.
Tout d’abord, je voudrais te remercier pour l’intérêt que tu portes à mon travail et pour la promotion que tu en fais sur ton site.
Je ne peux que te témoigner ma gratitude et j’avoue être vraiment ravi de cet interview; même si je ne sais pas si mon travail, à son échelle, justifie un tel honneur.

Je prends effectivement un grand plaisir à concocter des énigmes et à les soumettre aux chasseurs.
J’ai eu l’occasion de jouer moi même le chasseur sur différentes chasses au trésor et je participe toujours à certaines.
Je suis un grand passionné du genre et à force de fouiller les oeuvres des autres, j’ai eu envie de passer de « chercheur » à « cacheur ».
C’est un exercice relativement long et difficile à mettre en oeuvre où l’erreur n’est pas vraiment permise…
Le clin d’oeil à la chasse « Les 12 énigmes de Dalmas » s’est fait naturellement étant donné l’attrait que j’ai pour cette chasse.
J’en profite pour remercier Sam Dalmas d’avoir favorablement accueilli mon initiative sur son forum.

En ce qui concerne l’énigme du Système Solaire, je l’avais dans un coin depuis un certain temps pour le jour où j’aurai envie de lancer quelque chose de plus poussé que les énigmes smileys. J’ai donc décidé d’utiliser cette dernière pour lancer ma première chasse au trésor : « Le Défi de Poséïdon ».

ChAT :

Merci et rassure toi : si je t’ouvre mon site, c’est que je trouve en toi un enthousiasme et une envie de bien faire que j’apprécie.
Au sujet des énigmes des smileys, puis du Défi, juste au survol (nous aborderons plus tard le fond des énigmes), le point qui frappe, c’est le soin apporté au design et au graphisme, quelque chose qui donne envie, une tonalité, une griffe… Le Défi va plus loin encore que les énigmes des smileys, on a l’impression de découvrir un univers, d’entrer dans un monde… C’est un aspect qui te tient à coeur, que tu travailles ?

Poséïdon :

Oui c’est vrai que j’attache beaucoup d’importance à l’esthétisme des visuels. J’essaye de les rendre le plus attrayant possible sans pour autant les encombrer d’éléments graphiques purement décoratifs.
Ces derniers n’ont pas de fonction dans la compréhension et la résolution de l’énigme, ils nuisent donc à la qualité de cette dernière en induisant les chasseurs dans de fausses pistes. L’équilibre d’un visuel à l’autre n’est absolument pas le même et peut parfois être très long à établir : entre carré et joli, il faut le bon dosage !
Les énigmes smileys proposent un type de codage à découvrir, les Défis, eux, proposent un thème à étudier.
Tous deux, par principe, se veulent initiatiques pour celui qui les résout; les contraintes de conception ne sont donc pas les mêmes.

– Pour les énigmes smileys qui sont très condensées et sommaires, il faut pittoresquement mettre en scène un codage en faisant intervenir un ou plusieurs smileys sur une « vignette ».
Le décor est directement fonction des éléments qui interviennent dans le codage choisi. Le potentiel graphique est du coup relativement faible.
Les smileys sont une bonne solution pour compenser ce défaut : ils permettent d’amener une forme de dynamisme au visuel.
Il est évident que pour ce type d’énigme, le décorum (c’est à dire les éléments graphiques qui ne servent à rien si ce n’est décorer, embellir le visuel) n’est pas complètement neutralisable.
Par exemple, si j’utilise un mur de briques comme élément de décoration, rien n’empêche le chasseur de compter les briques…
Le niveau de difficulté étant relativement faible, je me permets une petite marge de manoeuvre sur la composition du décorum.

– Pour un Défi, on a en revanche 2 visuels sur un thème donné pour présenter au chasseur tous les éléments dont il a besoin pour résoudre l’énigme.
Plus on rajoute de codages, plus on a d’éléments pour la composition graphique des visuels.
L’enjeu est de créer une trame visuelle qui soit agréable à regarder et qui puisse également véhiculer une ambiance voire recréer un univers.
On est vraiment dans un travail qui se rapproche de la vue artistique.
Le graphisme est donc plus complexe et plus abouti que celui des énigmes smileys mais la marge de manoeuvre étant plus grande, c’est plus facile de rendre l’ensemble cohérent (par contre, c’est beaucoup plus long !).
Par exemple, pour le Défi en cours sur le thème du système solaire, il n’y a aucun élément purement décoratif mises à part les images en arrière plan de chaque visuel. Tout le reste a une utilité et une fonction précise dans la résolution de l’énigme complète. Le décorum est quasi nul !

ChAT :

A la manière dont tu expliques tes choix et la conception des visuels de tes énigmes ou du Défi, on sent que tout est mûrement réfléchi et pesé, félicitations.
Restons encore sur la tonalité de tes énigmes, notamment au sujet du Défi, tu nous parles d’un « thème à étudier » (alors que pour tes précédentes énigmes des smileys, tu te limitais à un type de codage par visuel). Peux-tu nous en dire plus : le thème par exemple, est-ce juste un prétexte « visuel » ou bien as-tu un autre objectif ?

Poséïdon :

Merci pour ton appréciation, j’essaye de faire au mieux avec les moyens du bord…
Ce premier Défi consacré à notre système solaire a vraiment pour objectif de faire découvrir ce dernier de manière ludique via les décodages, mais aussi de manière pédagogique via les informations et les données qu’il faudra trouver et assimiler pour avancer dans l’énigme.
Ce n’est donc pas un habillage qui serait sans rapport avec son contenu.
Il y a un visuel de gauche (celui avec les ellipses) et un visuel de droite pour proposer ce jeu de sagacité où les recherches devront être concentrées sur ce thème précis.
L’énigme démarre par celui de gauche, rien de plus conventionnel. Ensuite je laisse aux chasseurs le soin de déterminer comment jongler entre les 2 visuels pour avancer dans l’énigme.
Google, Wikipedia et plus largement Internet seront d’excellents amis pour tous ceux qui se lanceront dans le Défi.

ChAT :

Venons en au coeur du Défi : la résolution des énigmes.
Tu nous dis vouloir éviter les éléments inutiles et épargner aux chasseurs les fausses pistes. Ils ont donc tout sous les yeux. Mais un défi doit tenir quelques temps : as tu placé la barre très haut au niveau crypto ?

Poséïdon :

Tu as parfaitement mesuré l’enjeu, l’énigme doit contenir ce qui est nécessaire pour garantir sa résolution; j’entends par là qu’elle doit se suffire à elle même.
Mais elle doit aussi pouvoir tenir un certain temps face à la sagacité des chasseurs.
Pour être franc, la barre n’est pas très haute mais mon avis n’est sûrement pas des plus objectifs sur le sujet.
Si j’avais un conseil à donner ce serait de voir cette chasse comme une alternance entre phases de recherche et décodages où chaque étape se franchit grâce au résultat et enseignement de la précédente. Evidemment, la sagacité est aussi de rigueur pour franchir ces étapes.
J’avoue ne pas avoir eu recours à de grosses machines de cryptage pour établir les miens. L’accent a vraiment été mis sur l’initiation du chasseur.
L’énigme démarre doucement et de façon assez simple. Il faut bien observer ce qui apparait sur les visuels pour orienter les pistes à explorer. Le sujet est vraiment très vaste et je n’ai évidement pas pu tout intégrer dans les 2 visuels. J’ai donc choisi ce qui me semblait être de bons candidats pour la culture G.
Donc pas d’inquiétude, personne n’aura à faire de calculs mathématiques, il faut simplement s’instruire un minimum, se laisser guider et avoir un peu d’astuce.

Je précise ce que j’ai déjà dit sur mon forum, je n’ai pas conçu de fausses pistes volontaires (c’est à dire qui aboutiraient sur un cul-de-sac).
J’ajouterai à cela qu’au contraire, le terrain est même « balisé ».

ChAT :

Une énigme « balisée »… C’est une superbe indication pour les chercheurs !
Tu as maintenant un forum dédié au Défi, qui te permets d’interagir avec les chasseurs, donner des informations, répondre à leurs questions…
Tu dois pouvoir mesurer l’avancée des chercheurs (au moins pour les chercheurs qui s’expriment sur le forum) : penses tu que le Défi tiendra jusqu’à la fin de l’année (2010) ?

Poséïdon :

J’espère qu’il perdurera un peu en 2011 mais honnêtement j’en doute.
Malgré la cagnotte évolutive, je ne pense pas que celui qui arrivera au bout du Défi prendra le risque d’attendre pour se manifester.
Ceci dit, quand le Défi a démarré, je ne lui donnais pas 10 jours.
Le forum est un faux indicateur dans le sens où il ne reflète ni l’avancée réelle du chasseur le plus engagé, ni le nombre de chasseurs qui participent vraiment au Défi.
C’est cependant un espace d’échange que j’essaye d’animer du mieux que je peux et j’avoue y prendre beaucoup de plaisir.
C’est ma première chasse et j’y fais mes premières armes; j’espère être à la hauteur des attentes des chasseurs.

ChAT :

Tu me tends une perche en indiquant « première chasse où tu fais tes premières armes » !
Que doit-on lire ?
As-tu encore quelques surprises dans les cartons ?

Poséïdon :

J’ai en effet un projet qui j’espère se concrétisera très prochainement.
Il n’est pas vraiment dans les cartons mais plutôt sur mon plan de travail.
Je prépare une chasse au trésor qui sera probablement diffusée sous la forme d’un livre et un nouveau Défi est également en gestation.

ChAT :

Tu nous annonces un nouveau Défi et, si j’ai bien compris, une chasse au trésor avec un livre comme support ?
Les questions se bousculent.
Le nouveau Défi sera une suite du Défi actuel, un prolongement sur le même thème, ou bien sera-t-il complètement différent ?
Quant à la chasse au trésor, le livre que tu nous annonces, est-il possible d’en savoir un peu plus ?

Poséïdon :

Pour le livre en préparation (s’il voit le jour), j’ai choisi de me replonger dans les smileys.
Je n’ai pas encore décidé s’il s’agira d’une chasse au trésor virtuelle (c’est à dire, sans déplacement comme pour le Défi) ou s’il y aura une contre-marque à déterrer.
Je peux déjà annoncer qu’il y aura 20 « vignettes smiley » à décoder mais ça ne s’arrêtera pas là !
Je n’en dirai pas plus 😉

Pour le Défi, je préfère ne pas m’exprimer quant au thème choisi mais je peux quand même préciser que ce ne sera pas un nouvel épisode dans le système solaire (bien que le sujet soit suffisamment vaste pour en faire une dizaine).
Le concept des Défis est que chacun apporte son lot de connaissances dans un thème à chaque fois différent.

Le chasse au trésor sur le thème des smileys arrivera avant le second Défi.
En attendant, je ne résiste pas à l’envie d’en dévoiler un morceau.
Voici une des vignettes que l’on pourra trouver dans le livre.

ChAT :

Merci pour l’exclusivité !
Bravo pour la vignette, alléchante et attirante : une fois encore, cela donne envie.
J’espère que tu iras au bout de ce projet de livre / chasse au trésor et qu’il réussira. Je devine que ce n’est pas un mince travail. Et que ce ne sera pas non plus un mince travail pour les chercheurs 😉
Et nous attendrons donc pour en savoir plus sur le prochain Défi et son thème. Il faut laisser de la place au mystère, tu as raison.

Une dernière question, si tu es d’accord.
Pourquoi « Poséïdon » ?

Poséïdon :

Pour boucler la boucle sur le livre, c’est effectivement un travail de longue haleine.
Si j’arrive à aller au bout, j’espère que les chasseurs mettront plus de temps à résoudre les énigmes que j’en ai mis à les concevoir.
L’inconnue se trouve là, on ne sait jamais à l’avance comment cela se déroulera…

Je redoutais cette « dernière question »…
Très franchement, j’ai choisi ce pseudo uniquement parce que sa consonance me plaisait.
Il n’y pas de rapport ni d’affinité particulière avec le dieu Poséidon; au risque de décevoir certains.
Il me fallait un pseudo et je me suis spontanément orienté vers celui là.
A l’occasion, je ferai un Défi sur le thème des océans, qui sait? (rire)

ChAT :

Merci, Poséïdon, d’avoir accepté cet entretien.

Poséïdon :

Merci à toi de m’avoir consacrée cette entrevue.
J’espère qu’elle donnera envie à ceux qui la liront de découvrir mes énigmes.

Cacophonie Poséidon

9 plusieurs commentaires

  1. blank

    Même si je n’y consacre pas assez de temps, j’adore les énigmes de Poséïdon. Et savoir qu’une chasse sous forme de livre (j’en suis friand) est en projet me réjouit d’avance.

    Merci à Poséïdon pour les bons moments passés, présents et à venir.

    Amitiés,

    Patrice

    • blank
      ChAT (Chasses Au Trésor)

      Merci pour lui !

    • blank

      Bonjour Patrice,

      je réagis ultra tardivement car je prends connaissance des commentaires seulement maintenant.

      Je te remercie pour ce message. Les mois se sont écoulé depuis mais ce projet de livre est tjrs à l’étude.
      Je suis en discussion avec un éditeur (dont je tairai le nom pour le moment) et j’ai bon espoir qu’un 1er projet aboutisse pour 2012.
      Ce ne sera pas encore la grande chasse aux smileys (qui contiendra notamment la vignette dévoilée en exclu dans l’interview). Ce livre « chasse au trésor » viendra APRES un premier livre d’initiation à la cryptographie « Poséïdonienne », qui sera plutôt destiné à un public jeune (à partir de 12 ans) ou familial (pour les parents désireux d’initier leurs enfants à une activité plus enrichissante que les consoles de jeux ou la télé).

      Un site internet consacré aux énigmes de Poséïdon est actuellement en cours de construction; toute nouveauté y sera évidement présentée !

      Merci également à Protéïne et Saintphatique pour leurs réactions et bien entendu à notre ami ChAT pour ses actions de publicité en ma faveur 🙂

      PS : Equilibrium attend tjrs son inventeur 😉

      Amicalement,
      Poséïdon

  2. blank

    C’est vrai qu’a force de chercher, on a parfois envie de cacher :=)
    Mais je pense qu’on mettra largement plus de temps à résoudre les énigmes que Posséîdon aura mis de temps à les concevoir !
    La vignette à l’air assez complexe d’un premier regard …

    Bonne continuation à lui … et au blog 😉

    ps: on peut plus voir les commentateurs les plus actifs ? 🙁
    j’aimais beaucoup m’y avoir hehe

    Damien.

  3. blank

    Ah !! Je savais pas 🙂

    Au faite petite question comme ça, pour l’interview vous l’avez faite par e-mail interposé, par cam ou vous vous êtes vu ? :p

    Sa doit être amusant de voir d’autres chasseurs (ou cacheurs), en lisant on se fait souvent des (fausses) idées des gens = )

  4. blank

    @ proteine
    oui rencontrer les gens qui partage la meme passion est passionnant ! j’en sais quelques choses

    dis moi ta region .. et j’essayerais d’y mettre un truc en place !

Laisser une réponse