Ne ratez pas
Accueil » Autour des chasses au trésor » Checkcoin : La technologie du Bitcoin associée à la géolocalisation

Checkcoin : La technologie du Bitcoin associée à la géolocalisation

Le Checkcoin pourrait bien représenter une révolution majeure dans la pratique des chasses au trésor au quotidien.

Checkcoin : La technologie du Bitcoin associée à la géolocalisation

Mais je laisse la parole à Vincent, plus expert que moi et que je remercie vivement :

Checkcoin : La technologie du Bitcoin associée à la géolocalisation

 

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin est un protocole réseau en pair à pair totalement décentralisé et sous le contrôle d’aucun état. Il est utilisé comme unité de compte et de monnaie d’échange, principalement sur internet mais de plus en plus dans les commerces physiques. Son unité s’appelle le bitcoin et son sigle le BTC.
De nombreuses sociétés l’utilisent déjà comme DELL et Expédia mais aussi Paypal et Monoprix qui ont annoncé une intégration progressive de ce nouveau système de paiement sur leur site internet. De nombreux services sont également disponibles comme la commande d’un plat sur pizza.fr, un billet d’avion sur cheapair.com ou encore un abonnement de streaming audio avec grooveshark.com.

Les échanges se font de particulier à particulier sans intermédiaire. Pour réaliser un transfert, il suffit de télécharger le « wallet », que l’on peut comparer à un compte bancaire, disponible sur plusieurs plateformes: PC, MAC, Android, iOS et de saisir la clé publique qui est le « numéro de compte numérique » du destinataire ainsi que le montant à envoyer. A savoir que chaque compte est composé d’une clé publique et d’une clé privé qui sont en quelque sorte un identifiant/mot de passe.

Le transfert est immédiat et ce à travers le monde entier. Il n’y a pas de frontières, bitcoin est présent là où internet l’est.
Les frais pour les transactions les plus courantes sont de l’ordre de 0.0001 BTC soit 0.029€ par envoi.

Cette technologie est souvent comparée à l’innovation qu’offrait Internet à son lancement et la comprendre nécessite de mettre de côté notre raisonnement dans le domaine bancaire et de revoir la définition de la monnaie. On peut retenir une phrase du premier film documentaire à propos du bitcoin « The rise and the rise of bitcoin » disponible sur internet:
« Internet a changé la façon dont le monde communique et bitcoin change le fonctionnement de la monnaie ».

On peut citer quelques chiffres importants à l’instant où j’écris ces lignes :

  • Création en 2008 par une entité inconnue sous le pseudo de « Satoshi Nakamoto ».
  • Nombre total de bitcoins: 21 millions en l’an 2140 (actuellement 13 431 525)
  • Capital 3 760 518 630€
  • Prix d’un bitcoin : 282€ après avoir varié de quelques centimes à 900€ au plus haut
  • Nombre d’adresses créées: environ 8 millions contre 100 000 début 2013

Les bitcoins sont obtenus grâce aux calculs d’ordinateurs dédiés. Procédé appelé minage. Cela permet d’assurer la sécurité du réseau et de vérifier les transactions. Les propriétaires de ces machines, les mineurs, sont récompensés en se partageant 25 bitcoins toutes les 10 minutes.

Contrairement à ce que l’on peut lire sur la plupart des articles expliquant le bitcoin, les comptes ne sont pas nominatifs mais les transactions laissent une trace indélébile. Elles sont enregistrées dans la « blockchain » qui est un immense livre comptable répertoriant toutes les transactions. Cette blockchain se synchronise entre les utilisateurs de Bitcoin assurant une transparence du réseau. L’activité de la blockchain peut être suivie en direct depuis un explorateur de blocs comme celui-ci: https://blockchain.info

L’autre solution pour en obtenir est d’en acheter, sachez que le bitcoin est légal en France, que son achat et son utilisation le sont également. Cependant les revenus doivent être déclarés. Certains sites proposent l’achat via virement bancaire comme www.kraken.com et d’autres directement en boutique comme la maison du bitcoin à Paris.
Le prix du bitcoin est déterminé par l’offre et la demande et son prix est extrêmement volatile.

Vidéo d’introduction du bitcoin avec sous titres en français en option:

 

Le Checkcoin et la géolocalisation :

Le Checkcoin fonctionne sur le même principe mais cette monnaie, qui n’a que quelques mois, a été créée par une société Néerlandaise qui a pour ambition de construire une plateforme sociale basée sur le partage de lieux entre utilisateurs. Le principe est simple: vous explorez la carte du monde à la recherche de checkpoints que d’autres utilisateurs placent et vous en obtenez la récompense en checkcoins. Son sigle monétaire est le CKC. Pour les amateurs de geocaching il s’agit là d’une nouvelle approche de ce loisir.
Cela permettra de visiter de nouveaux lieux, de rencontrer de nouvelles personnes, de partager sa position et de récompenser les autres pour faire la même chose.
Par exemple, si vous possédez quelques checkcoins, vous pouvez placer un checkpoint en haut d’une montagne et ensuite choisir un montant en CKC correspondant à cet emplacement GPS. Celui qui se rendra sur le lieu en premier remportera la récompense. Peu de précisions pour le moment quant aux différentes possibilités car le logiciel est en développement et sa date de sortie est prévue pour Février 2015.
Les checkpoints pourront être publics ou privés et pas encore d’infos sur la possibilité de cacher ou non leur montant. C’est une chasse au trésor à l’échelle mondiale.
Ce sera également un outil de promotion afin d’attirer des personnes à un évènement ou encore une plateforme de financement participative.

La vidéo promotionnelle qui suit pourrait vous donner une meilleure idée :

Cette application sera disponible pour Android, iOS et Google Glass.

Côtés spécificités il y a actuellement près de 15 millions de CKC et il y en aura 5 millions de plus par an jusqu’au nombre maximal de 100 millions. Le prix unitaire actuel est d’environ 0.005€
Le seul moyen d’en obtenir pour le moment est d’avoir du bitcoin que l’on échange contre du checkcoin sur une place de marché comme Bittrex : https://bittrex.com/Market/?MarketName=BTC-CKC ou de « miner » en utilisant la carte graphique de votre ordinateur.
Par la suite, Bitsend proposera d’acheter du checkcoin directement depuis des distributeurs.

Si vous êtes convaincu par ce projet vous pouvez le soutenir sur https://www.thunderclap.it/projects/18110-checkcoin-explore-the-world?locale=fr

Pour plus d’informations:

Encore un grand merci à Vincent pour cet article très détaillé.

Crédit image : Bitsend

4 plusieurs commentaires

  1. Ce nouveau concept est à la fois passionnant et encourageant. Il invite à l’exploration de la planète tout en permettant de gagner des checkcoins. Une très belle initiative !

  2. Excellent article, merci !
    Nous avons hâte de découvrir le système en pratique maintenant.

    En attendant, nous avons créé un pool de mining (en anglais, mais européen) pour cette crypto-monnaie (pour les personnes souhaitant participer à son développement en mettant à disposition leurs ressources informatiques) à l’adresse suivante : http://ckc.dnb.io.
    Nous vous y attendons !

    Et meilleurs vœux !
    David.

  3. Merci pour cet article. C’est une monnaie virtuelle alternative très intéressante. Ils sont surtout très malin tout en faisant profiter tout le monde. Je pense que le Checkcoin a beaucoup d’avenir.

  4. Le prix Bitcoin pourrait doubler, décupler ou chuter de 95% ou plus, et aucune analyse économique ne peut aider à prédire où se situera cette fourchette. Comme d’autres cryptocurrences, Bitcoin ne sert aucun objectif économique utile, mais en termes macroéconomiques
    termes.

Laisser une réponse