Accueil » Chasses au trésor » La Clef du Trésor de Lafenasse – Le récit

La Clef du Trésor de Lafenasse – Le récit

Nous vous présentions en début d’année La Clef du Trésor de Lafenasse (voir notre précédent article), chasse au trésor dont les premières énigmes seront diffusées de manière cadencée et dont le final se déroulera la dimanche 19 juin 2016 à Lafenasse dans le Tarn.

La Clef du Trésor de Lafenasse

La chasse au trésor est proposée par l’Association « Les Folinassolles » qui nous propose aujourd’hui le récit de la chasse au trésor :

La Clef du Trésor de Lafenasse (édition 2016)

Fondé en 1118, l’ordre des Templiers (ou Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon) est un ordre militaire et religieux. Son but est de protéger les pèlerins.
L’ordre dépend du pape. Il dispose de revenus considérables qui lui permettent de financer son activité militaire au Proche-Orient. Ces revenus proviennent de multiples dons.
Grâce à leur présence en Europe et au Proche-Orient, les templiers servent de banquiers et peuvent prêter de l’argent aux souverains européens.
En France ils sont aussi les gardiens du trésor royal. Leur richesse est convoitée par le roi toujours à court d’argent. C’est ce qui les mènera à leur perte : Philippe le Bel pour solder ses dettes auprès de l’Ordre décide le 13 octobre 1307 d’arrêter les Templiers de toute la France.
A la faveur de l’aube, la plus grande opération policière de tous les temps va être menée sur le territoire français. Tous les baillis et prévôts ont reçu un pli royal cacheté contenant un ordre formel : l’ouvrir  uniquement le vendredi 13 octobre au petit matin.
Toutes les régions de France ont reçu la même missive.
À l’ouverture, la surprise est de taille, puisque l’ordre absolu est de procéder à l’arrestation de tous les Templiers des commanderies situées sur leurs territoires.
Dans sa fuite, un regroupement de Templiers basé à Conques prend la route en direction de Carcassonne avec son chargement d’or pour rejoindre la commanderie de Douzens dans le département de l’Aude afin d’atteindre la frontière Espagnole en plus grand nombre. Pendant ce périple, ces Templiers sont rattrapés par les troupes du roi Philippe le Bel dans le Tarn. Alourdis par leur chargement et se sentant menacés par l’arrivée proche des troupes du roi, ils décident de se séparer et d’éparpiller leur butin à plusieurs endroits. Après des jours et des nuits d’errance dans nos contrées, ils sont en partie exterminés, un nombre infime de Templiers échappant au massacre. L’un d’entre-eux, le dénommé « Guillaume de Montaigu », blessé lors de sa fuite, frappe à la porte d’une auberge au pied du fort de « Lafenasse ». Pendant sa convalescence, il indique sous forme d’énigmes (afin de brouiller les pistes), les différents lieux où sont cachées plusieurs clefs, dont celle qui ouvre le coffre du butin, dans l’espoir de le récupérer plus tard avec d’autres Templiers. La gangrène l’ayant emporté, le carnet dans lequel il avait rédigé ses énigmes tomba entre les mains de l’aubergiste qui le place dans une petite boîte. Ce carnet resta dans l’ombre pendant de longues années jusqu’au jour où lors de travaux de rénovation de l’auberge, le carnet refit surface dans sa petite boîte ensevelie sous les gravats.
De nos jours, les énigmes restent un mystère.
Qui arrivera à les résoudre ?

NB : les inscriptions à la chasse au trésor seront ouvertes du 14 février au 1er juin 2016 sur le site de l’association Les Folinassolles.

Crédit image et présentation : association Les Folinassolles

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse