Accueil » Détection » Disparitions en Picardie

Disparitions en Picardie

Gérard Bertuzzi propose Disparitions en Picardieblank, un roman policier (le polar des fouilleurs) se déroulant près de Compiègne.

Si nous vous signalons ce polar, c’est qu’il y est question de détection : il en est beaucoup question et vous n’imaginez pas ce qui vous attend et ce que recèle le sous-sol picard !

Disparitions en Picardieblank

Le livre est disponible auprès des éditions Ravet-Anceau.

Une présentation qui promet (source Amazon) :

Présentation de l’éditeur :
Roberto Cavallo, entrepreneur en travaux publics, a disparu. Le même jour, un retraité, Raymond Bienvenu, disparaît également alors qu’il promenait son chien. Les gendarmes sont persuadés qu’il y a un lien entre ces disparitions et recherchent vainement les deux hommes. Dix ans plus tard, alors qu’une piscine est creusée dans un jardin, un corps, appartenant apparemment à une femme, est retrouvé près de trois mètres sous terre. Les dossiers Cavallo et Bienvenu vont être étonnamment relancés…

Biographie de l’auteur :
Né à Compiègne en 1947, de mère française et de père italien, Gérard Bertuzzi quitte le bureau d’étude des Ponts et Chaussées de Compiègne pour une maitresse à laquelle il restera fidèle, la pelle hydraulique Poclain. Chez ce constructeur d’engins de TP picard, ses différents postes et notamment celui de Product marketing manager lui feront faire le tour du monde. Ces périples l’autorisent à affirmer avec force que ses racines sont picardes ! Gratter son chien, caresser sa guitare (ou l’inverse), écrire, voyager, faire du sport pour éliminer les excès, agapes (ou ailleurs !), cet épicurien du corps et de l’esprit vit ses passions à fond, de peur dit-il qu’il n’y ait jamais avec Epicure de rappel ! Il aime les dialogues d Audiard, l’humour de Desproges, Sacha Guitry, les romans de Frédéric Dard. Il ne laisse jamais passer un bon mot. Sa devise : « Une journée où l’on rit est une journée où l’on ne vieillit pas. » Ses chanteurs préférés sont Brassens, Brassens et dans une moindre mesure, Brassens.

Sans aucun doute l’une de mes lectures de l’été !

Pour commander le livre (format papier ou numérique) :

Crédit image et présentation : Gérard Bertuzzi / Editions Ravet-Anceau / Amazon

Laisser une réponse