Accueil » Généralités » Chasseurs de trésors & Aventure » Chasse aux trésors cosmiques

Chasse aux trésors cosmiques

Planète - Scan - RadarPar The US Commercial Space Launch Competitiveness Act ou Space Act, loi signée fin novembre 2015 par le président Barack Obama, tout matériau trouvé par un Américain ou une entreprise américaine dans un astéroïde ou sur la Lune lui appartient et il ou elle peut en jouir pleinement.

On peut dire qu’il s’agit d’une nouvelle phase de la conquête spatiale, après celle du prestige et de la science (une phase n’excluant pas l’autre).

De l’or lunaire (le marché l’or spatial pourait atteindre les 3000 milliards de dollars dans les dix à quinze prochaines années), de l’eau extra terrestre… D’après l’article de SoPeople.fr (« Conquête de l’espace » : Les Américains se lancent à la chasse aux trésors cosmiques), l’adoption de cette loi rassure les investisseurs et des startups pionnières trouvent plus facilement des financements, alors que les grosses entreprises s’intéressent de plus en plus à ce domaine.

Les entreprises spécialisées se nomment Deep Space Industries (DSI) ou Planetary Resources par exemple.

Au programme : la recherche de nickel, de minerai de fer, d’or et de platine sur les astéroïdes, notamment.
La prospection devrait débuter à partir de 2017, et l’exploitation pas avant 2020. Elles concernent environ 1500 astéroïdes accessibles recensés par la NASA, dont 10% seraient dotés de ressources minières.

Avant cela, les spécialistes envisagent d’exploiter l’eau contenue sous forme de glace sur les astéroïdes les plus proches, afin d’apporter un ravitaillement aux engins spatiaux.

Peut-être ces sociétés déploieront-elles aussi des centrales d’énergie solaire en orbite ?

Image présentée à titre d’illustration

Laisser une réponse