Accueil » Généralités » Chasseurs de trésors & Aventure » Fabrication d’un détecteur de métaux

Fabrication d’un détecteur de métaux

Voici une vidéo dans laquelle vous apprendrez comment est fabriqué un détecteur de métaux.

Fabrication d'un détecteur de métaux

En l’occurrence, le documentaire présente la fabrication d’un détecteur manuel et d’un détecteur de métaux « classique » tel que ceux utilisés en extérieur. Le film présente des produits Garrett.

Vous le découvrirez, le principe de base est un phénomène physique : celui de l’induction magnétique.
Un courant est propagé dans une couronne fil métallique afin de créer un champ magnétique. Celui-ci sera perturbé lorsqu’un objet métallique le traverse, ce qui entraine une variation de la tension.

Concrètement, un fil de cuivre est enroulé sur la couronne.

Dans le cadre de la fabrication des petits détecteurs manuels, du fer est ajouté pour amplifier la puissance (cela permet de compenser en partie la petite taille de la bobine).

Le détecteur « de bras », que vous utilisez habituellement, se caractérise par l’utilisation de deux couronnes (plus grosses que celles des détecteurs à main). Une couronne transmet le courant et l’autre le reçoit, ce qui permet un réglage de discrimination entre les différents type de métaux (bien utile).

Les signaux transmis par les couronnes sont interprété par un micro processeur qui transmet les informations sous la forme de vibrations, sons, ou de tout autre interface comme les écrans LCD maintenant fréquemment proposés sur les détecteurs de métaux modernes.

La vidéo :

Crédit image et vidéo : Comment s’est fait


2 plusieurs commentaires

  1. Bonjour a vous,moi je suis kaba lamine mohamed etudiant en 4eme année génie informatique depuis guinée conakry je voudrais être votre representant dans ma region kankan ou siguiri qui sont des zones où les meteaux precieux sont toujour fréquent.et aussi mettre vos produit en valeur.

  2. blank

    Est ce que il serait possible de me faire parvenir un chemat electronique d’un detecteur metalique.

Laisser une réponse