Un tombeau celte

Fouilles - Chantier - ArchéologieSi le site de la Heuneburg, dans le sud de l’Allemagne, l’un des sites les plus importants pour l’étude des débuts de l’âge du fer en Europe centrale (civilisation dite de Hallstatt) est fouillé depuis 1950, une découverte faite en 2005 a marqué le début d’une passionnante investigation. Cette découverte est celle d’un fragment de fibule en or, dans un champ et près d’une nécropole celtique, la tombe d’un enfant. Les fouilles mettent alors en évidence une autre sépulture plus importante placée à coté.

En 2010, les premières explorations de la chambre funéraire permettent d’extraire des objets en ambre, en jais et en or.

Les archéologues décident alors d’extraire en une seule pièce le bloc de terrain entourant la sépulture, pour l’étudier en laboratoire.
Le tombeau contenait le corps d’une femme d’une trentaine d’années, entourée d’objets de grande valeur et d’un autre corps, peut-être celui d’une suivante, car la sépulture est celle d’une femme appartenant sans doute à une élite sociale.

L’étude révèle de nombreux autres objets : un porcelet avec son couteau à découper – et bien d’autres objets : des traces de textiles végétaux et de fourrures ; une ammonite et un fossile d’oursin ; deux perles de verre ; des cristaux et des pierres polies ; des objets en bois tourné dont on ignore encore l’usage ; un pendentif fabriqué à partir de deux défenses de sanglier sur lesquelles ont été montées des clochettes en forme de tulipes, suspendues à des barres de bronze (…) un chanfrein, pièce d’armure destinée à protéger la tête d’un cheval (…)

C’est ce plancher qui a permis de dater la sépulture : 583 av. J.-C.

Retrouvez le récit complet et des photos sur le blog de Passeur de sciences : Les trésors de la princesse celte de la Heuneburg.

Merci à Saintex.

Image présentée à titre d’illustration

Laisser une réponse