Accueil » Généralités » Chasseurs de trésors & Aventure » Le trésor de Chang Hsien-chung

Le trésor de Chang Hsien-chung

Chasseurs de trésorsC’est dans la province du Sichuan, en Chine, dans le lit d’une rivière, que des archéologues exploitent le trésor englouti de Chang Hsien-chung(*).

La légende rapporte qu’en 1646, alors que Chang Hsien-chung faisait transporter son trésor de guerre par bateaux vers le sud du Sichuan, le convoi fut attaqué sur la rivière Min. Un millier d’embarcations auraient sombré et le pactole du chef de guerre avec elles. Depuis lors, la rumeur d’un trésor englouti courait dans la province…

En 2005, des ouvriers travaillant sur le bord de la rivière y découvrent sept lingots d’argent.

Dix plus tard, bien que le gouvernement ait décidé de protéger la zone, la police arrête trente-et-une personnes ayant plongé et fouillé la rivière et récupère des milliers de pièces d’or et d’argent, ainsi que des lingots.

C’est ainsi que les archéologues décident de fouiller le site, à la saison sèche.
Après de gros travaux de terrassement et l’installation de plusieurs pompes, le lit de la rivière est asséché sur plusieurs centaines de mètres.

Les fouilles ont déjà révélé 10 000 objets (dont de nombreuses pièces d’or, d’argent et de bronze, des bijoux, des épées, des couteaux et des lances).

(*) Chang Hsien-chung (également retranscrit Zhang Xianzhong) est un ancien soldat ayant levé une armée en profitant de révoltes paysannes et de l’extrême faiblesse de la dynastie Ming vers le milieu du XVIIe siècle. Alors que son armée grossit et atteint environ 100 000 soldats, les ambitions de Chang Hsien-chung augmentent et décide d’installer son royaume dans la province du Sichuan. Mais après quelques années, le royaume décline et Chang Hsien-chung projette de l’abandonner pour s’installer dans le Shaanxi. C’est au cours de son voyage qu’il est attaqué et tué, en janvier 1647.

A retrouver dans l’article du blog de Passeur de sciences sur Le Monde : Des archéologues chinois découvrent un trésor mythique.

Merci à Saintex !

Image présentée à titre d’illustration

Laisser une réponse